03/12/2006

Sarah... la Belle...

L'élevage des petits bébés perroquets demande beaucoup d'attention, d'hygiène et d'observation. Sarah va vous expliquer le protocle mis en place, au parc amazonia,depuis un an pour nourrir un bébé perroquet.

Sarah explique nous la méthode d'élevage:

"Tout d'abord, la première chose, c'est observer l'animal. si il est bien, si le jabot est vide, inspection des plumes, du bec etc... voir si il a faim. Jouer avec lui comme une mère le fait dans le nid.

DSCN0113

Ensuite:

" Et bien, c'est la préparation du repas. Tout d'abord, au Parc Amazonia, on utilise la "Rolls Royce" de l'alimentation pour les perroquets: c'est un produit américain: le HARRISON'S

DSCN0114

"Il coute 70 euros le sachet de 250 grammes. je vais le diluer dans de l'eau chaude afin d'obtenir une patée contistante, sans grumeau et appétissante."

DSCN0115  DSCN0119 DSCN0122
Et enfin la phase de nourrisage: On utilise une seringue classique
DSCN0126 DSCN0130

DSCN0129

et je surveille toujours que la patée soit toujours à la bonne tempèrature.

DSCN0122

soit à l'aide d'un termomètre, soit en laissant la patée dans un bain -marie.

A chaque becquetée le bébé est pesée avant et après la scéance de nourrissage. autre qualité, il faut être patiente, calme,réguliere dans le nourrisage. Beaucoup d'hygiène. Je donne une becquetée toutes les 4 heures. 

DSCN0109 DSCN0110
Comme, vous le voyez, c'est un gros bébé il pèse 942 grammes avant la becquetée et il a à peine deux mois..
 
admirez le résultat:
DSCN0117 DSCN0118
et ses plumes qui poussent , c'est un vai spectacle de la nature..
DSCN0120 DSCN0121
Et voilà, vous savez un peu près tout sur notre élevage, il n'y a rien de secret. Au contraire, c'est dans l'échange d'informations dans ce domaine qu'on arrivera à réussir et non pas comme certains eleveurs qui cultivent des jardins secrets, c'est la mentalité "Veille France". L'avenir c'est dans la concertation comme le fait très bien Alain, le directeur du parc. il est ouvert donne les informations, nous laisse prendre des responsabilités. tout ceci pour le bien être des animaux. Pour ma part, mon projet, c'est de continuer ce travail, et surtout de rester au Parc Amazonia, afin de poursuivre ma formation. Comme Michael, qui est parti pendant une semaine au Loro Parque, lors du dernier congrès sur les perroquets. C'est le rêve de tout soigneuse et Alain nous offre cette opportunuité. Ou encore les deux filles qui sont parties en Guyane..
Pour finir, Je donne rendez vous l'année prochaine pour venir voir le bébé ( qui aura grandi et volera certainement). Pour le moment, il faudra qu'il soit pucé pour être identifiable, sexé et vacciné pour la grippe aviaire.( c'est Ecole Véterinaire de Nantes qui en a la charge)
J'oublie, si vous avez des questions à me poser . je me ferais une joie de vous répondre... A bientôt   Sarah

09:22 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Tu es une maman pour lui Bravo Sarah,

Quell travail que de nourrir ce bébé ARA MILITAIRE. Que de patiente, de calme et d'amour tu fais preuve. Bravo.

Bisous.

Pich

Écrit par : pich | 04/12/2006

Les commentaires sont fermés.