14/01/2007

Naturaliste du XXIème siècle...

Je ne sais pas si vous êtes des adeptes de l’émission Thalassa ( une émission qui passe le vendredi soir sur FR3, en France).

 Cette semaine, vendredi 12 janvier 2007, un reportage sur la construction du nouveau aquarium de Paris, celui du Trocadéro.. Il se situe face à la Tour Eiffel, site plus qu’exceptionnel.

Au début, tout se passe à merveille. La ville de Paris inscrit dans son cahier de charge, la protection du site, avec l’interdiction de toucher au moindre arbres. Cette attitude, même si cela génère des problèmes techniques, est une attitude de personnes responsables dans la conservation du milieu qu’il soit urbain ou sauvage.

Le fils Coutant qui en charge de la construction explique comment il s’organise pour remplir en eau les bassins et les approvisionner en poisson. Et là, tout devient ironique , scandaleux et irresponsable. Mr Coutant explique que pour réaliser le bassin Guyane, il organise une équipe brésilienne pour attraper des individus dans le milieu naturel. Cela va des hippocampes aux requins. L’hippocampe est acheté 2 euros et revendu 15 euros à l’aquarium. La prise d’un tel animal est fait sans aucune connaissance de l’espèce ; âge, sexe, statut social ou groupement grégaire ou pas, régime alimentaire local. Aucun naturaliste n’est sur place aucun scientifique, seulement un organisme d’état contrôle le nombre d’individu capturé. Au sujet du requin, une chasse de 4 à 5 jours est organisé, des individus tués sont vendus au marché du village et seulement un petit requin ira rejoindre les bassins du Trocadéro. Là aussi, une vrai plagiat de naturaliste du 18 siècle, prend un requin dans le milieu naturel, lui enlevé toute racine sociale, toutes structures de chasse, c’est seulement de la prise d’otage et de l’irresponsabilité et de l’isoler derrière une « vitre à touriste ». Seulement, quatre requins viendront d’Antibes, c’est à dire de la captivité.

Ce qui faut savoir en plus, c’est que le fils Coutant donc son père Mr Coutant n’est seulement que le gérant du très beau aquarium de la Rochelle. Mr Coutant ( père) siège à la commission du certificat de capacité au ministère de l’environnement afin de détenir des espèces sauvages en France.( La France est le seul pays européen à avoir un tel examen).

Alors pourquoi aller chercher, pourquoi aller capturer des espèces sauvages dans le milieu naturel quand on a l’un plus beau aquarium de France. Une loi stipule bien l’interdiction de capturer des animaux dans le milieu naturel. Quand je mets en parallèle la pression administrative sur les oiseaux et les mammifères ( et je vois comment on traite la catégorie des poissons, il y a encore beaucoup  et beaucoup de travail à faire pour devenir des personnes responsables  vis à vis de la protection de la nature  et là tout le monde se tait, tout le monde ne dit plus rien car on a même le courage de le passer devant le télévision pendant les heures d’audience importante. Heureux les enfants qui passeront devant les aquariums les yeux grand ouvert, admiratifs devant un tel spectacle mais fermé intellectuellement devant la monstruosité du revers de la médaille, du sacrifice animalier devant notre propre égoïsme occidentale. Je suis en colère quand le fils Coutant récupère les sacs à poisson et qu’il demande à sa biologiste : « est-il encore vivant ? ».

08:21 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.