30/01/2009

Amazonie AU FSM Pourquoi ?

Rôle stratégique de l’Amazonie

La région du bassin de l’Amazone est l’une des rares zones du monde qui reste encore de nos jours relativement conservée. Elle contient plus de la moitié dela biodiversité mondiale, un cinquième de l’eau douce de la planète, et son immensité et sa densité lui donnent un rôle de poumon de la planète. Ces éléments font de l’Amazonie une région hautement stratégique pour les états qui la composent mais également pour l’ensemble des Etats du monde, quand ils ne sont tous confrontés à la problématique de la baisse, voire de la disparition de la biodiversité, de la pénurie d’eau douce et du réchauffement climatique. La richesse de la biodiversité amazonienne représente un potentiel de la plus haute importance .Actuellement, une personne sur cinq dans le monde n’a pas accès à l’eau potable et ce phénomène a toutes les raisons de s’aggraver dans l’avenir. Des scientifiques considèrent qu’en 2020, 76 millions de personnes périront par manque d’eau potable. Les ressources en eau douce de l’Amazonie pourraient avoir un usage qui s’étendrait bien au-delà de la région. Certains penseurs tels que Samir Amin, considèrent que dans peu de temps, l’enjeu de l’eau en Amazonie en fera une région aussi prisée et conflictuelle géopolitiquement que le moyen orient l’est actuellement pour son pétrole. Si l’Amazonie représente un enjeu de taille pour la planète c’est aussi pour son effet sur le réchauffement climatique . Si elle est préservée, elle pourra continuer à avoir un rôle de régulation des températures et des pluies à l’échelle mondiale. Et à l’inverse, si le processus de déforestation de la forêt amazonienne, tel qu’il se manifeste depuis un demi-siècle, perdure, sa destruction aura des impacts irréversibles d’abord pour les populations qui y vivent mais aussi pour l’ensemble de la planète. Malgré les enjeux essentiels que représente la région pour le bien-être de la planète et de la population mondiale, la déforestation qui est la conséquence directe de l’ensemble des activités économiques perpétuées par les firmes nationales et internationales et incitées par les états du bassin amazonien - ne cesse de progresser. La déforestation est causée principalement par l’extraction des ressources minières, la monoculture, l’exploitation des arbres, les barrages et les routes que ces activités nécessitent. Et c’est alors un cercle vicieux qui se met en place, car la construction de nouvelles routes impulse l’arrivée de nouveaux colons en quête de terre et de bûcherons illégaux qui accentuent le phénomène de déforestation. La pollution des eaux engendrée par le pétrole et l’or (dont l’extraction répand du mercure dans les rivières) est également source de dégradation de l’environnement de l’Amazonie et de la qualité de vie des populations qui y vivent. Les mégaprojets (construction d’autoroutes, d’oléoducs et de gazoducs qui quadrillent l’Amazonie, construction d’immenses barrages et de centrales électriques…) et l’avancée de la monoculture ne laissent pas présager un changement de paradigme de développement des pays amazoniens. Pourtant, parallèlement, les gouvernements prônent dans leurs discours celui du développement durable qui tend à s’inscrire dans les lois et les constitutions des différents états. Encore faut il que le droit soit respecté dans certains pays où les intérêts économiques ont tendance à primer sur le bien-être des populations, notamment indigènes. Le devenir de l’Amazonie est donc une préoccupation pour l’ensemble des importance pour le patrimoine mondial mais aussi pour la médecine. Actuellement, on estime que seulement la moitié des espèces de plantes ont été identifiées. Beaucoup des médicaments élaborés dans les pays occidentaux sont issus de plantes amazoniennes. La déforestation signifie la perte irréversible de remèdes potentiels pour des maladies aujourd’hui incurables. Rappelons que les propriétés des plantes médicinales, bien connues des populations indigènes, sont l’objet de bio piraterie des firmes pharmaceutiques.

09:36 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.