16/03/2009

Scandale au malathion en Guyane

Le malathion provisoirement autorisé en Guyane

La mise sur le marché et l'utilisation de produits biocides contenant du malathion sont autorisées en Guyane à des fins de lutte antivectorielle pour une durée de 120 jours à compter du 3 mars 2009.

Au terme de cette période, la mise en œuvre de l'utilisation du malathion fera l'objet d'un rapport au ministre de l'Ecologie.

Cette autorisation provisoire concerne plus précisément les produits biocides relevant du type de produit n° 18 « Insecticides, acaricides et produits utilisés pour lutter contre les autres arthropodes » et contenant du malathion (n° CAS 121-75–5) en tant que substance active.

Suite à la décision 2007/565 de la Commission européenne, la mise sur le marché de ces produits était pourtant interdite depuis le 21 août 2008 et leur utilisation depuis le 21 février 2009.

Ce revirement s'explique par le développement d'une épidémie de dengue en Guyane. Or, aucun produit adulticide, autre que la malathion, n'est disponible dans ce département. La situation sanitaire ne permet pas, en outre, de différer l'application de traitements adulticides. C'est pourquoi l'utilisation du malathion y est autorisée provisoirement à des fins de lutte antivectorielle.

 

Laurent Radisson: pour aller plus loin cliquez ici 

 A lire        Arr. 27 févr. 2009, NOR : DEVP0904941A, JO 3 mars

Aux grenouilles de Guyane, les dendrobates, Attention à vous l'homme arrive..

Source Wikipedia

Le malathion est appelé carbophos en ancienne URSS, maldison en Nouvelle-Zélande et en Australie et mercaptothion en Afrique du Sud.

Réglementation

Sur le plan de la réglementation des produits phytopharmaceutiques :

Utilisation

Le malathion est principalement utilisé dans l'agriculture comme produit antiparasitaire (insecticide et acaricide) à large spectre, et surtout dans la lutte contre les insectes suceurs. Le malathion est très toxique pour les insectes, y compris les insectes utiles, comme les abeilles. L'épandage de malathion sur les zones aquatiques contribue également au déclin des populations d'amphibiens.

En 1999, toute la région de New York a été traitée au malathion par avion pour éradiquer le virus du Nil occidental. Au Canada, le malathion est employé depuis des décennies à Winnipeg contre les moustiques [1].

Le malathion est utilisé en médecine pour éradiquer les poux (nom commercial : Prioderm) et la gale.

Toxicité pour l'Homme

Le malathion se décompose en malaoxon, qui est 60 fois plus toxique que le malathion. Pour cette raison, si le malathion est employé en intérieur, il peut sérieusement empoisonner les personnes vivant ou travaillant dans cet environnement. Le malathion présent dans l'eau non traitée est converti en malaoxon pendant la phase de chloration du traitement de l'eau, il ne devrait donc pas être employé dans les eaux servant de source d'eau potable.

08:28 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.