26/03/2009

L'homme a besoin du sauvage...

La perte en biodiversité est  très grave.

« Le monde naturel tout entier est composé d’espèces sauvages qui nous fournissent gratuitement des services qu’il peut être couteux, voire impossible, de nous procurer par nous –mêmes. L’élimination d’un grand nombre de petits poissons a souvent des conséquences très dommageables pour les humains, un peu comme si l’on retirait au hasard beaucoup des petits rivets dans l’assemblage d’un avion. Les exemples en sont innombrables : le rôle des vers de terre dans la régénération sols et la préservation de leur texture ( l’une des raisons pour lesquelles le niveau d’oxygène a chuté à l’intérieur de Biosphère 2, portant de graves atteintes à la santé ( paralysie) de ceux qui y résidaient, était l’absence des vers de terre en adéquation avec le milieu, ce qui a contribué à altérer les échanges de gaz entre le sol et l’atmosphère) ; les bactéries du sol qui fixent les nitrogènes essentiels pour nourrir les cultures, en l’absence desquelles il faut recourir à de couteux engrais ; les abeilles et autres insectes pollinisateurs ( ils ensemencent gratuitement nos cultures, alors qu’il est coûteux pour nous de poloniser chaque fleur de culture à la main) ; les oiseux et les mammifères qui dispersent les fruits sauvages ( les forestiers n’ont pas  encore découvert comment faire pousser à partir de semences les espèces d’arbres les plus importants commercialement des îles Salomon, dont les semis sont naturellement dispersés par les chauves-souris ; lesquelles sont chassées désormais) ; l’élimination des baleines, des requins, des ours, des loups, des perroquets et autres grands prédateurs qui modifie toute la chaîne alimentaire ; et les plantes et les animaux sauvages qui décomposent les déchets et recyclent les nutriments contribuent ainsi à la qualité de l’eau et de l’air. » Effondrement de Jared Diamond

Donc l’homme a plus que besoin de la biodiversité pour vivre, et de plus c’est un service gratuit pour l’espèce humaine. Un grand merci à toute la biodiversité qui nous permet de vivre notre existence sur la planète.

Apprenons à respecter même le vers de terre aussi insignifiant qu’il soit

15:29 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.